La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « rencontré »

Rencontré

Définitions de « rencontré »

Trésor de la Langue Française informatisé

RENCONTRE1, subst. fém.

I. − [Corresp. aux empl. trans. de rencontrer]
A. − [Rencontre de qqn]
1. Fait de se trouver fortuitement en présence de quelqu'un. Rencontre fortuite, imprévue, inattendue, inopinée, insolite, providentielle; rencontre agréable, fâcheuse. À ce moment, comme ils s'attardaient dans la première salle, Fagerolles, sans les voir, tomba sur eux. Il eut un sursaut, contrarié sans doute de la rencontre (Zola,L'Œuvre, 1886, p. 130).Tour de boulevard après dîner. Rencontre de Valéry Larbaud sur les boulevards (Gide,Journal, 1914, p. 459).V. importer1II A 2 ex. de Michelet.
Loc. et expr.
Mauvaise rencontre. Rencontre d'une personne mal intentionnée; agression physique ou plus rarement morale. Avoir, faire une mauvaise rencontre; craindre, redouter les mauvaises rencontres. Leurs fusils chargés à balle, prêts à toute mauvaise rencontre (Verne,Île myst., 1874, p. 303):
1. Jacqueline, qui furetait partout sans que personne y trouvât à redire, fourrait son petit nez dans tous les livres de son père. Heureusement, elle était protégée contre les mauvaises rencontres par son innocence même (...) et son instinct de petite fille très propre; il suffisait d'une scène ou d'un mot un peu crus pour la dégoûter; tout de suite, elle laissait le livre... Rolland,J.-Chr., Amies, 1910, p. 1105.
Faire (la) rencontre de qqn (vieilli ou littér.). Le croiser sur sa route. Il fit rencontre d'un brigand bien armé qui lui montra deux pistolets et lui demanda sa bourse (About,Grèce, 1854, p. 380).Nous fîmes la rencontre d'un pauvre qui nous tendit sa casquette en tremblant (Baudel.,Poèmes prose, 1867, p. 135).
À la rencontre. Synon. de en face de.Le conducteur peut ainsi [grâce au dispositif de réglage Peugeot], sans ralentir, modifier l'orientation du faisceau lumineux de ses phares et éviter l'éblouissement de l'automobiliste qui vient à sa rencontre (Tinard,Automob., 1951, p. 334).Rare. En croisant quelqu'un. De Romans à Valence, une charmante procession de petites voitures (...). Souvent toute une voiture de filles, dont une conduit; d'autres toutes de garçons. Ces filles, à notre rencontre, riaient de toutes leurs blanches dents (Michelet,Journal, 1844, p. 558).Arg. Faire qqn à la rencontre. ,,Dans le but d'une opération quelconque, guetter le passage d'une personne et faire semblant de la rencontrer à l'improviste`` (Le Breton 1960). Pour arriver à attaquer la sœur qui se dérobait, Louis le Blond avait décidé de la faire à la rencontre (Le Breton1960).Vol, tire à la rencontre. Vol à la tire s'opérant en bousculant sa victime. Je fais aussi une Tire à la Rencontre (Ansiaume,Arg. bagne Brest, 1821, f. 15 r o, § 453).
2. Fait de se trouver en présence de quelqu'un en allant volontairement au devant de lui. Rencontre préméditée, souhaitée; brève rencontre; rencontres continuelles, fréquentes, furtives, régulières; timides rencontres; chercher les rencontres. On n'a pas idée de se refuser une promenade, une fête, une rencontre avec un ami, une soirée avec une femme, c'est-à-dire d'appauvrir sa journée (Romains,Hommes bonne vol., 1939, p. 5).Elle vint plusieurs fois à la maison se plaindre à ma mère, et ne cacha pas à Zaza qu'elle souhaitait que nous espacions nos rencontres (Beauvoir,Mém. j. fille, 1958, p. 238).V. accordailles ex. 8, amoureux ex. 139, fer ex. 11, matinal ex. 3.
Loc. prép. À la rencontre (de qqn). Synon. de au devant de (v. devant2C 2 b).Accourir, s'acheminer, s'avancer, s'élancer, se porter, se précipiter à la rencontre de qqn. La nature s'était parée comme une femme allant à la rencontre du bien-aimé (Balzac,Lys, 1836, p. 36).Le prince s'empressa à leur rencontre et les conduisit, à travers les salons démeublés, jusqu'à la galerie (A. France,Lys rouge, 1894, p. 163).
En partic. [Notamment dans le cadre de la vie professionnelle, syndicale, politique] Fait de se trouver ensemble de manière provoquée, concertée, éventuellement organisée en vue d'une coopération, de négociations, de décisions. Synon. entrevue, entretien, discussion.Cette partie du patronat qui a préféré aller de l'avant, organiser les rencontres et chercher la négociation plutôt que de vivre dans ses casemates (Reynaud,Syndic. en Fr., 1963, p. 185).Avant de partir pour Washington, Mikhaïl Gorbatchev s'est, on le sait, déclaré favorable à une rencontre au sommet avec le numéro 1 chinois pour régler le contentieux entre Moscou et Pékin (Le Figaro Magazine, 12 déc. 1987, p. 82, col. 3).
SYT. Arranger, demander, différer, faciliter, préparer, prévoir, proposer une rencontre; ordonnance, programme d'une rencontre; importance, utilité d'une rencontre; rencontre concertée, discrète, improvisée, informelle, privée, secrète; rencontre cruciale, décisive, historique; rencontre de chefs d'État, de délégations, de ministres.
Le plus souvent au plur. Réunion rassemblant des représentants d'une profession, d'un parti politique, d'une société, en vue de confronter des idées, de présenter un bilan de recherches. Synon. congrès, carrefour, forum, entretiens.Thème d'une rencontre; rencontres œcuméniques; rencontres de mathématiciens, entre savants et philosophes. Dans le même temps, quelques amis, dont Maurice Le Roux, emportaient avec eux, à l'étranger, quelques-uns de nos disques [de musique concrète] et les faisaient entendre, à l'occasion de rencontres internationales, comme celles de Salzbourg (Schaeffer,Rech. mus. concr., 1952, p. 74).Les congrès et les grandes rencontres de la jeunesse rurale de la province, en 1951 et 1952 (Debatisse,Révol. silenc., 1963, p. 135).
3. Fait de se trouver pour la première fois en présence de quelqu'un, débouchant généralement sur une relation durable, fructueuse, amicale, amoureuse. Première rencontre. Dom Claude était un de ces hommes solennels et passionnés dont la rencontre dérange toujours l'équilibre d'un philosophe sceptique (Hugo,N.-D. Paris, 1832, p. 442).Il avait craint de trouver les choses différentes et voici qu'il souffrait de les découvrir si semblables. Il n'attendait plus des rencontres, des amitiés qu'un ennui vague (Saint-Exup.,Courr. Sud, 1928, p. 17).V. prostituer I B ex. de Libération.
En appos., séparé ou non par un tiret. Dîner-rencontre; soirée rencontre; piano rencontre; rencontre-spectacle; rencontre débat. Le 10 [à Bourges]: concert-rencontre des journées électro-acoustiques (Le Nouvel Observateur, 7 juin 1976, p. 23, col. 2).
SYNT. a) Bureau, club, lieu de rencontre(s); point de rencontre; idéaliser une rencontre; retracer une rencontre avec qqn; anniversaire d'une rencontre; rencontre émouvante, extraordinaire, intéressante, mémorable, singulière, surprenante; être affecté, bouleversé, charmé, contrarié, enchanté, heureux, touché, troublé d'une rencontre; une rencontre bouleverse une existence, décide d'une vocation, marque une vie; quelque chose naît d'une rencontre; événements qui marquent une rencontre. b) Au plur. Faire des rencontres; rencontres faciles, hasardeuses; folles rencontres.
P. anal. Proust et Freud sont les dernières rencontres de cette âme livresque [Rivière] (Massis,Jugements, 1923, p. 85).
Loc. verb.
Faire la rencontre de qqn, faire rencontre de qqn (vieilli ou littér.). Faire sa connaissance. Denise devint toute pâle quand ma mère me demanda si je n'avais pas fait rencontre d'une fille qui me plût et si je n'étais fiancé avec aucune (Lamart.,Tailleur pierre, 1851, p. 537).Le livre [L'Immoraliste] était tout composé dans ma tête et j'avais commencé de l'écrire lorsque je fis la rencontre de Nietzsche, qui m'a d'abord beaucoup gêné (Gide,Journal, 1927, p. 858).
Faire une rencontre. Faire la connaissance d'une personne qui va compter dans une vie. Je viens de faire une rencontre. Oh! une rencontre bien peu surprenante, en somme! Dans l'état où je me trouve, le moindre événement perd ses proportions exactes, ainsi qu'un paysage dans la brume. Bref, j'ai rencontré, je crois, un ami, j'ai eu la révélation de l'amitié (Bernanos,Journal curé camp., 1936, p. 1209).
PHÉNOMÉNOL. et dans le cadre d'une orientation phénoménol. des sc. de l'homme. Fait d'entrer en contact, en relation, de manière intentionnelle, avec autrui et le monde. La croyance est rencontre: elle est rencontre de l'homme avec la vérité comme avec les autres hommes (Lacroix,Marxisme, existent., personn., 1949, p. 118):
2. La première rencontre authentique avec la mère [par le sourire, chez le bébé] se distingue de toute autre espèce de rapport affectif, de toute autre manière d'être ému en étant touché, de stimulation qui stimule, de sensation qui découvre. Cette rencontre est un modèle pour cette unité de l'amour et de la connaissance qui garantit une compréhension plus profonde de l'homme. F. J. J. Buytendijk,Phénoménol. de la rencontre, trad. par J. Knapp, 1952, p. 31.
Groupe de rencontre. Atelier de travail de groupe, proposé par un organisme, conduit par un animateur professionnel (psychologue, psychanalyste, psychiatre...), ayant des objectifs divers comme la remise en cause, la reconstruction de la personnalité ou bien des applications plus pratiques comme le développement de la créativité dans l'entreprise. Depuis une dizaine d'années, la dynamique de groupe et même le groupe de rencontre sont au programme de l'E.N.A. [École Nationale d'Administration] et de Polytechnique (C. Dreyfus,Les Groupes de rencontres, Paris, Retz-CEPL, 1975, p. 246).
4.
a) SPORTS. Fait de s'affronter en compétition. Disputer, dominer une rencontre; arbitrer, annuler une rencontre; l'issue, le résultat d'une rencontre; une belle rencontre; le vainqueur d'une rencontre. Les sportifs organisaient des compétitions: matchs de football, de rugby, de basket, de volley-ball, rencontres de boxe et de catch (Ambrière,Gdes vac., 1946, p. 309).Les rencontres internationales sont rares et se soldent par des échecs souvent cuisants. Mais ces confrontations s'avèrent utiles et instructives. La leçon porte. Le football progresse à pas de géant (J. Mercier,Footb., 1966, p. 15).V. catcheur dér. s.v. catch ex. de Coston.
Rencontre amicale. Match qui a lieu hors de tout classement de championnat ou de coupe, sans enjeu immédiat, dans un esprit amical plus que de compétition.
b)
α) Choc fortuit ou non, entre des troupes. Synon. escarmouche, embuscade, bataille.Rencontre inégale, sanglante, sérieuse; chaude, grande rencontre; théâtre d'une rencontre; issue d'une rencontre. La bataille est rarement une simple rencontre en plein champ, mais bien l'attaque et la défense d'une position fortifiée (Foch,Princ. guerre, 1911, p. xii).V. fondé II B 2 b ex. de Joffre:
3. Ce que nous admirons par-dessus tout, dans une rencontre du genre de celle de Waterloo, c'est la prodigieuse habileté du hasard. Pluie nocturne, mur de Hougomont, chemin creux d'Ohain, Grouchy sourd au canon, guide de Napoléon qui le trompe, guide de Bulow qui l'éclaire; tout ce cataclysme est merveilleusement conduit. Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 420.
Bataille de rencontre. Bataille qui se déroule sur un terrain que l'on n'a pas pu choisir d'après les règles de la stratégie et de la tactique. Ce fut, en somme, une immense bataille de rencontre [entre l'armée du prince de Wurtemberg et celle du Kronprinz de Bavière], qui se déroula avec des alternatives diverses, dans une région plate, basse, boueuse, sous une pluie continuelle (Joffre,Mém., t. 1, 1931, p. 471).
P. ext. Synon. de combat, affrontement.Ces rencontres terribles entre garçons de deux villages, dont les nouvelles couraient la montagne (Pourrat,Gaspard, 1922, p. 142).
P. métaph. La mésentente suppose un terrain de rencontre où se heurter (Mauriac,Th. Desqueyroux, 1927, p. 235).
β) Combat singulier prémédité. Synon. duel.Motif d'une rencontre; rencontre au petit jour; demander, accorder une rencontre; fixer un lieu pour une rencontre; convenir d'une rencontre au pistolet; éviter, empêcher une rencontre; renoncer à une rencontre; être blessé dans une rencontre. J'ai vu, dans une rencontre, un témoin perdre connaissance rien qu'au bruit des pistolets que l'on chargeait (Flaub.,MmeBovary, t. 1, 1857, p. 148).Puisque nous sommes décidés à la rencontre, monsieur. Je vous laisse le choix des armes (Anouilh,Répét., 1950, v, p. 123).
5. Au fig. Communauté, convergence de pensées, d'idées, de sentiments. L'étonnante rencontre d'idées entre Darwin et Wallace qui, en même temps, trouvèrent le principe de la sélection naturelle (Hist. gén. sc., t. 3, vol. 1, 1961, p. 548).De Bernanos à Bresson, d'un univers, d'une esthétique, d'un langage à l'autre, la « rencontre » est étonnante, la re-création d'une prodigieuse beauté. Réalisé en 1950-1951, Journal d'un curé de campagne, chef-d'œuvre né d'un chef-d'œuvre, fut, il y a vingt ans, l'un des premiers exemples de fidélité authentique d'un film à un roman (Le Figaro littér., 6-12 avr. 1970, p. 21, col. 2).
B. − [Rencontre de qqc.]
1.
a) Fait de se trouver en contact, accidentellement ou non avec un objet. Caravan s'arrêta brusquement, frappé par cette odeur de fleuve qui remuait dans son cœur des souvenirs très vieux (...) et la rencontre de ce souffle errant le jeta dans l'abîme noir des douleurs irrémédiables (Maupass.,Contes et nouv., t. 1, En fam., 1881, p. 351):
4. ... Encore!!... Ce même bruit dans le silence de l'air! − Bruit aigre et ronflant, espèce de dzinn prolongé, donnant bien l'impression de la petite chose méchante et dure [d'une balle] qui passe là tout droit, très vite, et dont la rencontre peut être mortelle. Loti,Pêch. d'Isl., 1886, p. 143.
b) Fait de regarder quelqu'un au moment où il nous regarde. Des yeux qui attiraient ma curiosité (...) dont je fuyais, avec une crainte révérentielle la rencontre (Arnoux,Zulma, 1960, p. 51).[Dans la loc. prép. à la rencontre de] Son regard vint à la rencontre du mien, m'envoya un message que je ne déchiffrai pas (Vercors,Sil. mer, 1942, p. 45).
2. Au fig. Fait de se trouver en présence d'une situation, d'un fait, d'un événement. Flaubert, que la seule rencontre de la médiocrité imbécile et satisfaite mettait au supplice (Bourget,Essais psychol., 1883, p. 109).Sa première rencontre [de l'enfant] avec la douleur est plus tragique et plus vraie [que pour l'adulte] (Rolland,J.-Chr., Aube, 1904, p. 10).
Fréq. dans la loc. prép. à la rencontre de. (Aller) à la rencontre de l'amour, de son passé, de son enfance. La crainte plus grande encore d'être surpris par lui en présence de la jeune fille me troublant tout à fait, j'aimai mieux aller à la rencontre du danger que de l'attendre (Toepffer,Nouv. genev., 1839, p. 161).V. devant2ex. 8.
C. − P. anal. [Rencontre entre des choses]
1.
a) Contact plus ou moins violent. Synon. heurt, choc.Un gros glaçon s'en va à la dérive; un paquebot suit la route la plus courte sur l'océan. La rencontre se fait; mille vies sont englouties (Alain,Propos, 1932, p. 1107).Rencontre spectaculaire entre trois poids lourds (L'Est Républicain, 20 févr. 1988, p. 16, col. 3).V. bolide ex. 2.
En partic.
Contact qui aboutit à une union, à une création. Rencontre des gamètes, des gènes; rencontre de l'ovule et du spermatozoïde. Ces magnifiques rencontres des atomes qui donnent des aspects à la matière (Hugo,Misér., t. 1, 1862, p. 73).Dès lors que le sexe est fixé à la conception même, il faut intervenir avant la rencontre des cellules génératrices (Cuénot, J. Rostand,Introd. génét., 1936, p. 38).
Jonction entre deux fleuves, deux vallées. Que d'aventures dans ce Lyon à la rencontre des routes et des fleuves! (Michelet,Journal, 1839, p. 299).Pour l'établissement de ces réservoirs [pour les périodes de sécheresse], on choisit ordinairement le point de rencontre d'une vallée avec d'autres vallons secondaires, de façon à obtenir une plus grande superficie pour une hauteur donnée de la retenue (Bourde,Trav. publ., 1929, p. 366).
b) Synon. de intersection, croisement et p. ext. de carrefour.[Gervaise] était là, à la rencontre du boulevard extérieur et des boulevards de Magenta et d'Ornano (Zola,Assommoir, 1877, p. 774).Lorsque la droite Δ est sécante les deux points de rencontre avec l'arc capable donnent deux triangles symétriques par rapport à OK (Roux, Miellou,Géom., 1946, p. 225).
2. [Avec ou sans volonté commune de communication] Rencontre des mains, des bouches. Synon. contact, réunion.C'est peut-être des hauteurs de ce sourire et de ces regards indicibles que se répand, sur les minutes les plus fades de l'amour, le sel mystérieux qui conserve à jamais le souvenir de la rencontre de deux bouches (Maeterl.,Trésor humbles, 1896, p. 79).V. baiser2ex. 10.
3. Spécialement
a) ASTRON. Conjonction ou opposition des astres, des planètes. Le glissement des saisons, les rencontres et séparations des planètes, tout cela vient vers nous d'un mouvement assuré (Alain,Propos, 1922, p. 376).
b) CARTOMANCIE. Réunion de cartes dans le jeu, due au hasard du tirage (d'apr. E. de Benavides, Apprenez à tirer les cartes, Paris, Solora, 1977, p. 15; dict. xxes.).
c) PHONÉT., VERSIF. Rencontre de voyelles. Synon. de hiatus.Malherbe proscrit les rencontres de voyelles ou hiatus (Sainte-Beuve,Tabl. poés. fr., 1828, p. 153).
d) HORLOG. Roue de rencontre. ,,Roue dont les dents laissent échapper les deux palettes portées par l'axe du balancier ou du foliot`` (GDEL). Son élément déterminant [d'une horloge à foliot] est l'action alternative des deux palettes de la verge sur la roue de champ (roue de rencontre) entraînée par le poids (Bassermann-Jordan,Montres, horl. et pend., 1964, p. 164).
e) JEUX
α) JEUX DE CARTES. Mariage de rencontre. ,,Levée composée d'un roi et d'une dame de la même couleur`` (Littré; dict. xixeet xxes.).
β) BILLARD. Coup par lequel on choque la bille trois avec la deux pour l'amener à rencontrer la une (d'apr. E. Derbier, Leçons de billard, 1987, p. 57). Loc. verb. Jouer la rencontre. ,,Caramboler en frappant de sa bille la deux, de façon qu'elle chasse la trois contre une bande qui la renvoie à la rencontre de la bille jouée`` (Petiot 1982; dict. xxes.).
4. Au fig. Fait d'exister ensemble. Synon. union, réunion, convergence.Cette grande rencontre [l'union du goût et du génie], comme celle de quelques astres, semble n'arriver qu'après la révolution de plusieurs siècles, et ne durer qu'un instant (Chateaubr.,Litt. angl., t. 1, 1836, p. 250).Il est peu probable qu'une habitude se transmette jamais: si le fait se produit, il tient à la rencontre accidentelle d'un si grand nombre de conditions favorables qu'il ne se répétera sûrement pas assez pour implanter l'habitude dans l'espèce (Bergson,Deux sources, 1932, p. 289).V. foyer ex. 11.
II. − [Corresp. à rencontrer III A 3] Vieilli ou littér. Trait d'esprit, trouvaille en matière d'écriture; bon mot. Synon. saillie.Rencontre brillante, imprévue, merveilleuse. Je me sentais un esprit du diable; les saillies me jaillissaient, les rencontres me venaient, parmi d'étincelantes fusées de rire; c'était un entrain, une verve, une furie joyeuse qu'on n'imagine pas (Gautier,Fracasse, 1863, p. 194).Si je ne les avais signées [ces pages des Nouvelles Nourritures terrestres], je douterais qu'elles soient vraiment de moi (mises à part quelques « rencontres » (...)) (Gide,Journal, 1943, p. 220).
III. − Littéraire
A. − Ce qui survient dans une occasion particulière et qui peut ou non être bénéfique. Synon. cas, circonstance, hasard, occasion, occurrence.Curieuse, singulière, merveilleuse rencontre; rencontre dramatique, étrange, navrante. J'en ai assez vu, et surtout assez entendu, pour avoir cette conviction que la mauvaise rencontre n'existe que quand on la cherche (Flaub.,Corresp., 1849, p. 124).Ce rôle [de récréation], la religion ne l'a pas joué par hasard, grâce à une heureuse rencontre, mais par une nécessité de sa nature (Durkheim,Formes élém. vie relig., 1912, p. 544):
5. ... par une rencontre qui tiendrait du vaudeville, si les conséquences n'en devaient pas être aussi graves, non seulement ces deux hommes [Arnauld et Nicole] ne s'entendent pas sur l'objet précis de la campagne commune, mais encore ils n'arrivent jamais, ni l'un ni l'autre, à réaliser clairement ce désaccord... Bremond,Hist. sent. relig., t. 4, 1920, p. 450.
B. − Locutions
1. Loc. adv., vieilli. À la rencontre, à toute rencontre. Si l'occasion se présente ou chaque fois que l'occasion se présente. En réalité, il [Courier] n'a jamais prisé les plus remarquables des littérateurs et des poëtes de ce siècle, ni Chateaubriand, ni Lamartine, qu'il raille tous deux volontiers à la rencontre (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t. 6, 1852, p. 330).Qui répondra aux redoutables questions que nous pose ainsi brusquement et à toute rencontre notre âge de doute? (Bourget,Nouv. Essais psychol., 1885, p. 303).
2. De rencontre
a) Loc. adj. [Postposé à un subst. ou en constr. attributive]
α) [Le subst. désigne une pers.]
Qui est tel du fait des circonstances ou, par recoupement de supra I A 1, que l'on trouve fortuitement sur sa route. Déroulède est né à Paris (...). Par une spirituelle attention du destin, les témoins de rencontre qui signèrent à la mairie la déclaration de sa naissance, furent deux anciens soldats, deux braves tambours (Tharaud,Déroulède, 1914, p. 1).Amis de toujours et de rencontre (Cendrars,Bourlinguer, 1948, p. 333).V. ami ex. 66:
6. ... chacun se fait une excuse de ne pouvoir nourrir tous les affamés, et ce sentiment de notre impuissance pour l'universelle réparation du mal de toute la terre nous éloigne du passant de rencontre qui profiterait d'une main tendue. Clemenceau,Vers réparation, 1899, p. III.
[La pers. est caractérisée par son rôle social ou son métier] Qui est tel par le fait du hasard (et non du métier ou du talent). Synon. d'occasion (v. occasion III B 1 b), occasionnel.La France traverse la plus terrible crise de son histoire (...). Cédant à une panique inexcusable, des dirigeants de rencontre ont accepté et subissent la loi de l'ennemi (De Gaulle,Mém. guerre, 1954, p. 303).Il n'est pas facile d'obtenir de musiciens de rencontre une bonne exécution et de longues répétitions sont nécessaires (Serrière,T.N.P., 1959, p. 141).
β) [Le subst. désigne une chose]
Qui n'arrive, qui n'existe que par hasard ou, par recoupement de supra I B 1 a, que l'on trouve fortuitement sur sa route. Le beau est toujours de rencontre, et (...) il est reconnu après qu'il est fait (Alain,Propos, 1921, p. 279).Tant d'affamés, qui (...) se précipitaient sur des détritus de rencontre et sur des touffes d'herbe pour s'en nourrir (Ambrière,Gdes vac., 1946, p. 168).
[S'agissant d'une marchandise, d'un bien matériel] Synon. de d'occasion (v. occasion I B 2).Ces pauvres maris sont si innocents! ils s'extasient sur (...) la fraîcheur des cachemires soi-disant de rencontre, qu'on a toujours pour rien (Augier,Lionnes, 1858, p. 45).Un simple sommier sous un matelas dans un coin; un dessus-de-lit de rencontre (Gide,Journal, 1907, p. 232).
Bataille de rencontre. V. supra I A 4 b α.
b) Loc. adv. [Postposé à un adj. ou à un verbe] Synon. de d'occasion (v. occasion I B 2).Lit de fer acheté de rencontre (Estaunié,Ascension M. Baslèvre, 1919, p. 5).
3. Loc. figée à valeur adv. En la rencontre présente, en cette (mainte, pareille, semblable, toute, toute autre) rencontre. Synon. de en la (cette, ...) circonstance, occurrence.L'intérêt de toute la commune a cédé, en cette rencontre, aux recommandations, sollicitations de femmes, d'amis, que sais-je? (Courier,Pamphlets pol., À réd. Courrier français, 1823, p. 200).Une société n'élude pas la loi hiérarchique sans périr; et en la rencontre présente, j'envisage avec stupeur, votre inertie (Péladan,Vice supr., 1884, p. 256).Élodie craignait de recevoir du mauvais papier et craignait plus encore d'en passer et d'être traitée comme complice de Pitt, s'en fiant toutefois à sa chance et sûre de se tirer d'affaire en toute rencontre (A. France,Dieux ont soif, 1912, p. 29).V. imposteur ex. 1.Plus rarement au plur. En toutes, toutes sortes de rencontres. Le curé, en toutes rencontres, harcelait Jean Péloueyre (Mauriac,Baiser Lépreux, 1922, p. 180).
4. Loc. adv. Par rencontre. Fortuitement. Synon. par occurrence, par occasion.Il serait facile de trouver de plus grands exemples que Mmede Caylus, qui n'a écrit qu'à peine et par rencontre (Sainte-Beuve,Caus. lundi, t. 3, 1850, p. 56).Le langage des images couvre une zone de la vie intérieure différente de celle des idées, dont se nourrissent les mots; et quand, par rencontre, il aborde la même, ce n'est pas sous le même angle (Huyghe,Dialog. avec visible, 1955, p. 101).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃kɔ ̃:tʀ ̭]. Att. ds Ac. dep. 1694 . Étymol. et Hist. 1. a) 1234 subst. masc. « action de combattre » (Huon de Méry, Antéchrist, 927 ds T.-L.), au masc., dans les différents sens, jusqu'au xviies., v. Brunot t. 4 p. 793; b) 1534 hardi à la rencontre « hardi à l'attaque » (Rabelais, Gargantua, Prologue, éd. R. Calder et M. A. Screech, p. 14); c) 1580 une rencontre contre qqn (Montaigne, Essais, I, 45, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 274); 2. a) 1310-40 « réplique, réponse » (Jean de Condé, Dits et Contes, II, 27, 873 ds T.-L.); b) 1538 [Est.: Par bonne rencontre, Plaisamment, Par raillerie]; 3. ca 1485 « action de trouver quelque chose ou quelqu'un par hasard sur son chemin » (Myst. Viel Testament, éd. J. de Rothschild, 21500); 4. 1580 par rencontre « par hasard » (Montaigne, Essais, I, 25, p. 140); 5. av. 1615 (Pasquier, Recherches, p. 636: il fait l'E femining long par la rencontre de deux consonantes qui le suivent); 6. 1671 hérald. (Pomey), le mot est resté du genre masc. dans cet empl.; 7. 1697 marchandise de rencontre (Regnard, Le Joueur, V, 6 ds Littré). Déverbal de rencontrer*; l'a. m. fr. avait encontre « fait de rencontrer quelqu'un sur son chemin » (xiies., v. Gdf. et T.-L. − 1636 Monet avec la graph. aucontre), v. aussi malencontre. Fréq. abs. littér.: 3 758. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 4 111, b) 5 604; xxes.: a) 4 898, b) 6 530. Bbg. Quem. DDL t. 5. − TLF. Nancy. Notes de lexicogr. crit. Trav. Ling. Litt. Strasbourg. 1986, t. 24, n o1, p. 233.

RENCONTRE2, subst. masc.

HÉRALD. Tête d'animal quadrupède (cerf, bœuf, taureau, bélier) représenté de face. Du Mouton − de gueules, à trois rencontres de bélier d'argent. Bourgogne (Grandm.1852).La tête du cerf, meuble assez fréquent aux XIVeet XVesiècles, est ordinairement représentée de face et porte le nom de rencontre (...). Dressé sur ses pattes arrières, le taureau se blasonne furieux. Sa tête représentée seule et vue de face est un rencontre de taureau (J. Hubert, Traité d'hérald., 1979, p. 147).
Prononc.: [ʀ ɑ ̃kɔ ̃:tʀ ̭]. Étymol. et Hist. V. rencontre1.

RENCONTRER, verbe

I. − Empl. trans.
A. − Rencontrer qqn
1. Se trouver fortuitement en présence de quelqu'un. Synon. croiser, tomber sur (fam.), voir.Rencontrer qqn dans l'escalier, à un coin de rue, sur les boulevards, chemin faisant; rencontrer une connaissance, des passants, une patrouille, une sentinelle, une procession. Il était minuit, et Fabrice pouvait espérer de ne rencontrer aucun gendarme (Stendhal, Chartreuse, 1839, p. 146).Il avait rendez-vous dans la steppe avec Dieu lui-même, et il se hâtait lorsqu'il rencontra un paysan dont la voiture était embourbée (Camus, Justes, 1950, iv, p. 362).
P. anal. [L'obj. désigne un animal] Lorsqu'on rencontre un chien furieux, si l'on a le courage de marcher gravement, sans se retourner, et d'une manière régulière, le chien se contente de vous suivre pendant un certain temps, en grommelant entre ses dents (Musset, Confess. enf. s., 1836, p. 12).
À la forme passive. Mon ami, par qui je fus rencontré, le matin du jour suivant, errant au fond d'un précipice, au milieu des brouillards du Rhône (Lamart., Raphaël, 1849, p. 321).On a pris la première rue, justement pour ne pas être rencontré (Vercel, Cap. Conan, 1934, p. 115).
2. Se trouver en présence de quelqu'un en allant au devant de lui, de manière voulue, préméditée. Chercher (vainement), parvenir à rencontrer qqn; avoir une chance, offrir l'occasion de rencontrer qqn; rencontrer qqn seul à seul. − À quelle heure, Monsieur, dit Julien, est-on certain de vous rencontrer chez vous? − Je reçois mes clients de dix heures à midi (Champfl., Bourgeois Molinch., 1855, p. 218).Il entraîna Renée dans une direction opposée à celle qu'avaient prise leurs voisins. Il comptait que ceux-ci feraient une promenade circulaire, et qu'il les rencontrerait; ce qui arriva (Arland, Ordre, 1929, p. 372).
[Constr. factitive] Faire rencontrer qqn avec.− La comtesse va venir ici (...). − Comment! exclama M. d'Asmolles, tu oserais me faire rencontrer avec elle? (Ponson du Terr., Rocambole, t. 4, 1859, p. 414).
En partic., notamment dans le domaine de la pol., du syndical.Avoir une entrevue, officielle ou non; être partenaire d'un entretien, de discussions. Rencontrer un émissaire, une délégation. J'ai télégraphié plusieurs fois à Giraud depuis Noël pour le presser de me rencontrer (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 437).De tout temps les industriels ont rencontré les ministres − et réciproquement (Perroux, Écon. XXes., 1964, p. 437).
3. Se trouver pour la première fois en présence de quelqu'un; en partic. établir avec lui une relation généralement fructueuse, amicale, amoureuse. Synon. faire connaissance*.Rencontrer qqn à un bal, à un dîner, à une soirée, chez des amis, dans le monde; rencontrer l'homme/la femme de sa vie; rencontrer qqn à un tournant de sa vie; brûler, avoir le bonheur de rencontrer qqn. L'alchimiste qui n'a pas eu la chance de rencontrer un maître qui lui ait révélé oralement le secret du magistère (Caron, Hutin, Alchimistes, 1959, p. 89):
1. On était bien décidé à ne jamais prendre femme; et puis, au printemps, on part pour la campagne; il fait chaud; l'été se présente bien; l'herbe est fleurie; on rencontre une jeune fille chez des amis... V'lan! C'est fait. On revient marié. Maupass., Contes et nouv., t. 1, Ma femme, 1882, p. 667.
[Dans des propos rapportés au style direct; formule de civilité] Enchanté, (très) heureux, ravi de vous rencontrer. Croyez que j'ai été très heureux de vous rencontrer. J'apprécie votre accueil et vos sentiments (Camus, Possédés, 1959, 2epart., 14etabl., p. 1072).
[Dans le cadre de la rubrique Rencontres des petites annonces d'un journal] Jeune homme, 1 m. 80, très chic, très bon danseur, sportif, recordman, rencontrerait jeune fille blonde, indépendante, en vue mariage (Montherl., J. filles, 1936, p. 925).
PHÉNOMÉNOL. et dans le cadre de l'orientation phénoménol. des sc. de l'homme. Entrer en relation, de manière intentionnelle, avec autrui et le monde. On ne peut rencontrer un homme que dans la mesure où l'on choisit de le rencontrer et non pas de passer auprès de lui (F. J. J. Buytendijk, Phénoménol. de la rencontre, trad. par J. Knapp, 1952, p. 14):
2. ... toute l'expérience historique se présente, pour le chercheur, comme une ascèse où, au contact des documents, il apprend (...) à s'oublier lui-même pour s'ouvrir à d'autres formes d'expérience vécue, pour se rendre capable de comprendre, de rencontrer autrui. Marrou, Connaiss. hist., 1954, p. 151.
4.
a) [Le suj. désigne une troupe, une armée] Affronter (une troupe, une armée) au cours d'un combat, d'une bataille. Pompée rencontra ce qui restait de l'armée des esclaves, les extermina, et rentra dans Rome avec la réputation (...) du seul général qu'eût alors la République (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 205).[L'armée] rencontra les forces damasquines conduites par l'atâbeg Toughtékîn en personne. Ce fut une des batailles les plus acharnées de l'époque (Grousset, Croisades, 1939, p. 130).
b) SPORTS. Affronter un adversaire, une équipe en compétition, au cours d'un match. Un instant de silence, pendant lequel, comme un athlète qui rencontre un rude adversaire, il avait fait provision de forces (Dumas père, Monte-Cristo, t. 1, 1846, p. 707).Quant à Yannick Noah, qui rencontrera le puissant Brésilien Mattar (44emondial), il souffrira certainement de son manque de préparation foncière et du talent de son adversaire sur la terre battue (Le Figaro, 27 mai 1989, p. 13, col. 3).
5. Au fig. Être en communauté de pensée, d'idée avec quelqu'un. Synon. rejoindre.Bien plus fructueuse est l'amorce d'une distinction au sein de la réalité sociale entre les niveaux ou les étagements. Ici, Durkheim rencontre à la fois Proudhon, Marx, Bergson, Hauriou et prépare ainsi la sociologie en profondeur (Traité sociol., 1967, p. 11).
B. − Rencontrer qqc.
1.
a) Trouver quelque chose sur son chemin, au cours d'une action, d'une progression, d'une recherche, d'une investigation. Charvet, qui rencontrait des vêtements de Florent à toutes les patères, feignait de ne plus savoir où accrocher son chapeau, de peur de le salir (Zola, Ventre Paris, 1873, p. 847).Tel mot, tel accord de mots, tel mouvement syntaxique, − telle entrée, − qu'il [le poète] a rencontrés, éveillés, heurtés par hasard, et remarqués (Valéry, Tel quel I, 1941, p. 146).V. exceptionnellement dér. s.v. exceptionnel ex. de Mirbeau.
P. anal. [Le suj. désigne un animal] Vous me faites penser au bernard-l'ermite, qui s'installe dans la première coquille inhabitée qu'il rencontre (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 514).V. insatiable A 2 a ex. de Pesquidoux.
Part. passé en empl. adj. L'ulcère le plus fréquemment rencontré est l'ulcère de la jambe ou ulcère variqueux (Quillet Méd.1965, p. 308).
b)
α) Trouver une résistance physique, un obstacle à son mouvement, à son geste. Synon. toucher.Rencontrer le fond (de qqc.), une paroi, un mur. Elle reculait, éperdue, suffoquant. Elle rencontra le lit et s'abattit dessus à la renverse (Maupass., Contes et nouv., t. 1, Hérit., 1884, p. 508).Il avance (...) la jambe et rencontre le mollet charnu de la patronne (Queneau, Loin Rueil, 1944, p. 107).V. chemin II A 4 ex. de Duhamel.
[P. méton. du suj.] Ma main, frôlant le mur, rencontra la poignée d'une porte (Gide, Thésée, 1946, p. 1439).En partic. Rencontrer les yeux, le regard de qqn. Le regarder au moment où il nous regarde. Il redresse la tête. Luce, qui souriait mélancoliquement, rencontre son regard: son sourire s'évanouit (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 527).
β) P. anal. [Avec un n. de chose comme suj.]
Synon. de toucher, entrer en contact avec, heurter.Le flot roulait violemment vers le barrage, le rencontrait, s'y enflait, et passait dessous (Hugo, Travaill. mer, 1866, p. 309).Un train lancé à toute vapeur rencontre une petite pierre et est culbuté (Estaunié, Empreinte, 1896, p. 259).Si un astre rencontrait la terre et détruisait toutes les réalités harmonieuses qu'elle renferme, l'événement dériverait régulièrement du jeu des lois de la gravitation (Ruyer, Esq. philos. struct., 1930, p. 38).
Part. passé empl. adj. V. ionisation ex. de Goldschmidt.
En partic. [S'agissant d'un gaz] Synon. de entrer en contact, se mélanger.S'il avait été chimiste, comme mon oncle, il eût consacré sa vie à empêcher l'azote de rencontrer l'hydrogène, et tous les drames imaginables entre carbone et oxygène eussent été éliminés (Giraudoux, Bella, 1926, p. 206).
Synon. de traverser, croiser, couper.Quand la verticale menée par le centre de gravité du corps entier, le fil compris, rencontre l'axe de rotation, le pendule est en équilibre (Poisson, Mécan., t. 1, 1811, p. 393).À mesure qu'il s'approfondit, le puits rencontre plusieurs couches [strates des gisements houillers] (E. Schneider, Charbon, 1945, p. 232).
c) MAR. Rencontrer la barre ou absol. rencontrer. ,,Mettre la barre du côté opposé à celui où elle était auparavant pour arrêter le mouvement d'abattée du navire`` (Gruss 1952-1978). On dit graduellement, en parlant au timonnier: Rencontrez! Rencontrez un peu, encore, davantage, tout! (Bonn.-Paris1859).Lorsque la barre ayant été mise à zéro, le navire continue sa giration au point de dépasser l'allure ou le cap qui a été fixé, il faut l'arrêter par un peu de barre à contre, c'est ce qu'on appelle rencontrer (La Marine à voile, trad. par J. Randier, Paris, Arthaud, 1979, p. 196, s.v. commandements à la barre).
P. anal., NAV. AÉRIENNE. Pour (...) gouverner à un cap au compas [en avion] (...), il faut rencontrer légèrement, c'est-à-dire mettre un peu de gouvernail contraire pour éviter une embardée de l'autre bord (A.-B. Duval, Hébrard, Nav. aér., 1928, p. 30).
2. Au fig.
a) Se trouver en présence d'une situation, d'un fait, d'un événement, de circonstances. Jamais il n'avait rencontré cette grâce de langage, cette réserve du vêtement, ces poses de colombe assoupie (Flaub., MmeBovary, t. 2, 1857, p. 114).À la base de toutes les religions (...), nous rencontrons une rupture inaugurale de continuité à l'égard de la matérialité du fait (Philos., Relig., 1957, p. 38-2).
Rencontrer l'amitié, le bonheur, la paix, le succès, la vérité, la souffrance, la mort. Dieu voulut que l'amour que Cosette rencontra fût un de ces amours qui sauvent (Hugo, Misér., t. 2, 1862, p. 215).Les mérites de Garric éclipsaient aujourd'hui à mes yeux le charme de Jacques: avais-je rencontré mon destin? (Beauvoir, Mém. j. fille, 1958, p. 183).V. face III B 1 ex. de G. Leroux.
[Le suj. désigne une ou plusieurs pers. formant un ensemble fonctionnel, politique ou ethnique] Rencontrer des aléas, des complications, des embûches, des problèmes. Les difficultés qu'un gouvernement régulier rencontre à devenir despotique, participent de sa régularité (Constant, Esprit conquête, 1813, p. 256).Après avoir soulevé tout ce bruit, quelle dérision si le garçon rencontrait un désastre! (Montherl., Bestiaires, 1926, p. 552).
b) Trouver en face de soi une attitude, un sentiment qu'on a ou non suscités, une réaction qu'on a ou non provoquée. L'avènement de Darlan en Afrique du Nord avec l'appui des Américains provoquait une indignation générale. À ce point que, jamais encore, je n'avais sur aucun sujet rencontré parmi les nôtres une pareille unanimité (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 50):
3. Notre bonheur eût été d'être aimés aussi-bien que d'aimer; car on veut trouver la vie dans ce qu'on aime. Mais au lieu de vérité et de paix dans nos tendresses, nous ne rencontrions qu'imposture, larmes, jalousie, indifférence. Chateaubr., Martyrs, t. 1, 1810, p. 249.
SYNT. Rencontrer le doute, l'ignorance, l'ingratitude, la trahison; rencontrer de la bienveillance, de la froideur, de l'hostilité, de l'incompréhension, de l'irritation, de la méfiance, de l'obstination, de l'opposition, des répugnances, de la résignation, du silence, un soutien précieux, de la sympathie autour de soi.
[P. méton.; le suj. désigne une attitude, une action ou une production humaine] Une entreprise (une idée, un projet) rencontre un écho favorable, un accueil chaleureux, une grande faveur, un accord unanime, une adhésion totale, un succès certain, toutes sortes d'hésitations, une forte opposition, de vives résistances. Ses duretés rencontraient une silencieuse patience (Balzac, Lys, 1836, p. 112).Lorsque (...) parurent mes Nourritures, elles rencontrèrent une incompréhension presque totale (Gide, Si le grain, 1924, p. 575).
c) Vieilli. Obtenir par chance. Bahorel était un être de bonne humeur et de mauvaise compagnie, brave, panier percé, prodigue et rencontrant la générosité, bavard et rencontrant l'éloquence, hardi et rencontrant l'effronterie (Hugo, Misér., t. 1, 1862, p. 780).
II. − Empl. pronom.
A. − réfléchi
1. [S'agissant d'une pers.] Si je me rencontrais devant la glace, je m'y arrêtais un instant, presque étonné de voir que j'avais encore tête humaine au sortir de ces abîmes de bonheur (Montherl., Pte Inf. Castille, 1929, p. 640).
a) Vieilli. Se trouver en un lieu. Bertrand qui venait voir Jenny, s'est rencontré dans le vestibule; elle s'est élancée vers lui (Sénac de Meilhan, Émigré, 1797, p. 1908).La providence a permis que tu te rencontrasses sur les grèves du mont Saint-Michel pour me sauver de la vie (Nodier, Fée Miettes, 1831, p. 93).
b) Se rencontrer avec qqn
Se trouver fortuitement en présence de quelqu'un. Je serais bien confuse de me rencontrer tout à coup, comme nez à nez, avec ce professeur illustre (Bernanos, Joie, 1929, p. 664).
Se trouver volontairement en présence de quelqu'un, en particulier lors d'un rendez-vous ou d'une entrevue. M. Buloz recevait une lettre (...), qui l'invitait à se rencontrer avec moi à la Revue (Balzac, Corresp., 1836, p. 99).Au lycée Fromentin (...), je me rencontre avec le général Giraud. Il est assisté par Monnet et Georges, moi par Catroux, Philip et Massigli (De Gaulle, Mém. guerre, 1956, p. 105).
Affronter au cours d'une bataille ou d'un duel. Si vous venez pour me provoquer, je suis prêt à me rencontrer avec vous où vous voudrez, quand vous voudrez et comme vous voudrez (Du Camp, Mém. suic., 1853, p. 132).Le régiment de marche Corréard s'est rencontré avec l'ennemi et (...) il s'est distingué dans cette affaire (Clemenceau, Iniquité, 1899, p. 388).
Au fig. Être en communauté de pensée avec quelqu'un; être de son avis. Il se rencontrait sur presque tous les points avec sa majesté (Zola, E. Rougon, 1876, p. 316).Au fond, les auteurs du code [pénal] se sont rencontrés avec les sociologues et ont déclaré à leur manière: la gravité du crime s'affirme par la sanction qui lui est infligée (Traité sociol., 1968, p. 212).
2. Rare. [S'agissant d'un événement, d'une situation, d'une occasion] Aujourd'hui, en l'absence de la duchesse, cela se rencontrait à merveille... C'était comme un fait exprès... Un bon hasard (Scribe, Verre d'eau, 1840, ii, 1, p. 660).
B. − réciproque
1. [S'agissant de pers.]
a) Se trouver ensemble fortuitement, en même temps, au même endroit. Elles sont trop grandes, ces mers australes; on ne s'y rencontre pas (Loti, Mon frère Yves, 1883, p. 376).Ce n'est pas la peine que nous nous fuyons, couleur muraille, on se rencontrera vingt fois par jour dans la rue (Triolet, Prem. accroc, 1945, p. 229).
Proverbe. Il n'y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas. V. montagne I D.
b) Se trouver ensemble d'une manière réciproquement voulue dans le cadre d'un rendez-vous et en particulier d'une entrevue ou d'une réunion. Théodore, la semaine suivante, en obtint [d'une femme] des rendez-vous. Ils se rencontraient au fond des cours, derrière un mur, sous un arbre isolé (Flaub., Cœur simple, 1877, p. 9).Dans toutes les sciences importantes, il existe des sociétés locales et nationales ainsi que des congrès internationaux. Les collègues correspondent entre eux, se rencontrent pour discuter, font circuler leurs publications et se critiquent mutuellement (Lowie, Anthropol. cult., trad. par E. Métraux, 1936, p. 365).
c) Faire connaissance avec quelqu'un; en partic. établir avec lui une relation généralement durable. Ne vous faites pas plus coupable que vous ne l'êtes. On se rencontre, on se plaît, on se sépare, c'est l'histoire de tous les jours (Becque, Parisienne, 1885, iii, 2, p. 324).Les deux hommes se connaissaient et s'appréciaient. Ils s'étaient rencontrés à Londres seize ans auparavant (Maurois,Disraëli,1927,p. 302):
4. Mon cœur me l'avait dit: toute âme est sœur d'une âme; Dieu les créa par couple et les fit homme ou femme; Le monde peut en vain un temps les séparer, Leur destin tôt ou tard est de se rencontrer; Et quand ces sœurs du ciel ici-bas se rencontrent, D'invincibles instincts l'une à l'autre les montrent; Chaque âme de sa force attire sa moitié, Cette rencontre, c'est l'amour ou l'amitié... Lamart., Jocelyn, 1836, p. 621.
d)
α) S'affronter au cours d'un combat, d'une bataille, d'un duel. Les armées se rencontrèrent sur les champs de bataille de Leipsig, le 16 octobre; l'armée française fut victorieuse, l'armée autrichienne battue et chassée de toutes ses positions (Las Cases, Mémor. Ste-Hélène, t. 2, 1823, p. 71).À demain le duel avec votre défaite! Nous nous rencontrerons Et nous nous battrons Dans le parc solitaire Près du cimetière! (Apoll., Casanova, 1918, ii, p. 1005).
β) SPORTS. S'affronter en compétition. 15 minimes filles, 31 benjamines, 91 benjamins et 65 minimes garçons se sont rencontrés sur le tatami (L'Est Républicain,2 févr. 1988,p. 19, col. 2).
e) Au fig. [Souvent suivi d'un compl. prép. dans, sur ou pour] Avoir des pensées, des attitudes, des sentiments concordants. Se rencontrer sur un point. Deux écrivains qui l'ont traité [un grand sujet] chacun à leur manière, et qui sans jamais s'être lus ni connus mutuellement, se sont rencontrés avec un accord surprenant (J. de Maistre, Soirées St-Pétersb., t. 2, 1821, p. 156).Trois auteurs de langues différentes, MM. Itelson, Lalande et lui [M. Couturat], sans aucune entente ni communication préalable, se sont rencontrés pour donner à la Logique nouvelle le nom de Logistique (R. de métaphys. et de mor., Paris, A. Colin, 1904, p. 1042).V. nationalité A ex. de Hugo.
[P. méton.; le suj. désigne une production de l'esprit] Si l'éditeur, M. Weiske, a donné quelques soins au texte de ces deux traités, il se peut que nos conjectures se rencontrent souvent (Courier, Lettres Fr. et Ital., 1808, p. 780).
Expr. fam. Les grands (les beaux) esprits se rencontrent. [Sert à exprimer que deux personnes, sans s'être concertées ont la même pensée au même moment] J'ai beaucoup réfléchi depuis hier (...) − Moi aussi (...) − C'est le cas de dire que les beaux esprits se rencontrent (Augier, Beau mariage, 1859, p. 214).
2. [S'agissant de choses]
a)
α) Synon. de se toucher, entrer en contact, se heurter.Telle bouche vers telle autre s'en est allée, Comme deux fleurs se rencontrent sur l'eau (Verhaeren, Villes tentac., 1895, p. 145).Que deux pareilles bombes [une nébuleuse et le Soleil] viennent à se rencontrer, leur choc produira une chaleur et une lumière énormes: c'est l'origine d'une étoile nouvelle (H. Poincaré, Hyp. cosmogon., 1911, p. 248).V. mousse2ex. 1.
En partic.
Synon. de s'unir.[Les cellules, ovule et spermatozoïde] sont complémentaires, et, quand elles se rencontrent, elles forment par leur jonction une cellule neuve, gonflée de vie − l'œuf fécondé −, qui sera le point de départ du nouvel individu (J. Rostand, La Vie et ses probl., 1939, p. 28).
[Le suj. désigne des cours d'eau ou p. méton. leurs vallées] Synon. de confluer, se rejoindre.Les deux vallées de la Sambre et de la Meuse se rencontrent et se confondent à Namur, qui est assise sur le confluent des deux rivières (Hugo, Rhin, 1842, p. 54).
β) Synon. de se croiser, se couper.On considère le paraboloïde engendré par une horizontale qui glisse sur deux droites quelconques ne se rencontrant pas (X. Antomari, Cours de géom. descriptive, 1910, p. 540).
b) [Le suj. désigne le corps, une partie du corps] Synon. de se toucher, se rejoindre.Les mains qui se rencontrent achèvent la pensée qui, du cœur, monte aux lèvres (Murger, Scènes vie boh., 1851, p. 209).Ce fut dans une sorte de rêve, que leurs lèvres se rencontèrent (Zola, Fortune Rougon, 1871, p. 166).
En partic. [En parlant du regard] Juste à cette minute, leurs yeux se rencontrèrent. Ils échangèrent un regard de complicité amicale (Rolland, J.-Chr., Révolte, 1907, p. 516).
c) Au fig. Exister ensemble, se retrouver, converger. Les consommations immorales sont bien plus multipliées là où se rencontrent la grande opulence et la grande misère (Say, Écon. pol., 1832, p. 452).Il y a une hauteur où tous les élans se rencontrent et se confondent, malgré que différents soient les points de départ (Martin du G., J. Barois, 1913, p. 259).
C. − Empl. pronom. passif. [Le suj. désigne une chose ou une pers.] Se trouver là; exister. Quelqu'un s'est rencontré pour écrire que le catholicisme était la pierre de touche de la nationalité française (Clemenceau, Iniquité, 1899, p. 70).Il répondit, en plaisantant à son ordinaire, par un billet léger et rapide où ne se rencontrait pas une majuscule (Guéhenno, Jean-Jacques, 1948, p. 297).Un homme, à l'état pur, à l'état natif (...) c'est intéressant! Ça ne se rencontre pas tous les jours! (Claudel, Échange, 1954, iii, p. 779).
Tournure impers. Il se rencontre des timides que le seul son de leur voix anéantit (Blondel, Action, 1893, p. 188).
III. − Empl. intrans.
A. − [Le plus souvent suivi d'un adv.] Vieilli
1. Être bien ou mal servi par le hasard dans une affaire. Pour les airs divins qu'il module, Ariel veut gonfler sa voix; Son chant est souvent ridicule, Mais rencontre assez bien parfois (Nerval, Faust, 1840, p. 170).
2. Voir ses prévisions, ses réflexions, ses suppositions confirmées ou infirmées par les faits. Synon. usuel tomber (bien, juste, mal).La plupart des malades qui présentaient ce phénomène [ulcères du poumon] étant morts à l'hôpital, je pus reconnaître par l'autopsie que j'avais rencontré juste (Laennec, Auscult., t. 1, 1819, p. 18).Un esclave syrien d'Apamée, qu'on appelait Eunus, se mêlait de prédire, au nom de la déesse de Syrie, et souvent il avait bien rencontré (Michelet, Hist. romaine, t. 2, 1831, p. 125).
3. Faire un bon mot, une trouvaille heureuse en matière d'expression littéraire. Il rencontre heureusement sur toute chose (Ac.1798).Voilà bien rencontré. C'est bien rencontré. On ne rencontre pas toujours (Ac. 1835-1878).
B. − CHASSE. [En parlant d'un chien] Relever la voie, la piste, l'émanation proche ou lointaine d'un animal et le manifester (d'apr. Burn. 1970). Un chien quête quand il cherche de droite et de gauche devant le chasseur qui bat la plaine: il rencontre quand il discerne sur le sol l'odeur du gibier (Ch. Val, Jamais bredouille, 1931, p. 235).
REM.
Rencontrable, adj.[En parlant d'une pers. ou d'une chose] Que l'on peut trouver devant soi. Il ne peut y avoir de bons riches et (...) la miséricorde est rencontrable uniquement chez les pauvres (Bloy, Journal, 1898, p. 268).
Prononc. et Orth.: [ʀ ɑ ̃kɔ ̃tʀe], (il) rencontre [-kɔ ̃:tʀ ̭]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Ca 1175 trans. « combattre » (Ducs Normandie, éd. C. Fahlin, 35925: sans lui alerent li ouen joindre e rencontrer lors enemis); 2. ca 1225 « trouver par hasard » (Pean Gatineau, St Martin, éd. W. Söderhjelm, 4019); 3. 1538 « parler ou écrire avec esprit, faire des bons mots » (Est.: Voyla bien rencontré... Bien rencontrer et à propos. [Facete et commode dicere]); 4. a) 1559 pronom. se rencontrer « se retrouver (de personnes) » (Amyot, P. Æm., 62 ds Littré); b) 1643 « avoir la même pensée, le même sentiment » (Corneille, Cinna, 1653); 5. 1579 il s'en rencontre impers. (Larivey, Escolliers, II, 1); 6. 1580 se rencontrer « exister quelque part » (Montaigne, Essais, II, 10, éd. P. Villey et V.-L. Saulnier, p. 418); 7. 1702 mar. (Aubin). Dér., à l'aide du préf. re-* de l'a. m. fr. encontrer « rencontrer » (xes., Passion, éd. d'Arco Silvio Avalle, 414, encore att. ds Monet 1636 avec la graph. ancontrer), lui-même dér. de encontre*. Fréq. abs. littér.: 15 947. Fréq. rel. littér.: xixes.: a) 21 916, b) 24 989; xxes.: a) 22 538, b) 22 169.

Dictionnaire de l’Académie française, huitième édition (1932-1935)

RENCONTRER. v. tr.
Trouver en chemin une personne, une chose. Rencontrer quelqu'un dans la rue. Il le rencontra fort à propos. Il n'est pas difficile à trouver, on le rencontre à toute heure. Rencontrer une pierre sur son chemin. En creusant ce fossé, on a rencontré le tuf. Nous nous sommes rencontrés en voyage. Ces deux corps de troupes se sont rencontrés et se sont livré combat. Fig., Ils rencontrèrent beaucoup d'obstacles, de difficultés dans l'exécution de leur entreprise. On le dit aussi des Choses. Le torrent entraîne tout ce qu'il rencontre sur son passage. Rencontrer les yeux de quelqu'un, Le regarder au moment où l'on est regardé par lui. Il craignait de rencontrer mes yeux.

RENCONTRER s'emploie absolument et signifie Être bien ou mal servi par les événements dans quelque affaire; Deviner juste ou se tromper dans ses conjectures. Il a bien rencontré en se mariant. Il voulait une femme sérieuse, il a bien rencontré, il a mal rencontré. Il a rencontré juste, il a bien rencontré dans ses prédictions, dans ses conjectures. En termes de Chasse, il se dit des Chiens qui commencent à trouver la piste du gibier. Prenez garde, ce chien rencontre. Le limier rencontre.

SE RENCONTRER signifie Se heurter, se choquer. Deux automobiles se sont rencontrées à ce croisement. Il signifie aussi Avoir un combat singulier. Les deux adversaires se sont rencontrés à tel endroit. Il signifie, au figuré, Avoir les mêmes pensées qu'un autre sur un même sujet. Les beaux esprits se rencontrent. Vous aviez cette pensée et moi aussi, nous nous sommes rencontrés. Je me suis rencontré en cela avec un tel. Il s'emploie encore au sens passif et signifie Exister, être trouvé, paraître. Un homme s'est rencontré. Cela ne se rencontre pas tous les jours. Cette vertu ne se rencontre guère chez de telles gens.

Littré (1872-1877)

RENCONTRÉ (ran-kon-tré, trée) part. passé de rencontrer
  • 1Dont on a fait rencontre. Cet homme rencontré par hasard.
  • 2Heureux, bien trouvé. Voilà bien rencontré. C'est bien rencontré. Il y a un terme, disent les uns, dans votre ouvrage, qui est rencontré, et qui peint la chose au naturel, La Bruyère, I.
Version électronique créée par François Gannaz - http://www.littre.org - licence Creative Commons Attribution

Phonétique du mot « rencontré »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
rencontré rɑ̃kɔ̃tre

Citations contenant le mot « rencontré »

  • On ne rencontre que ceux qu'on a déjà rencontrés. De Roland Topor
  • Ce jeudi soir au Stadium, le Président du TFC Damien Comolli a rencontré les représentants des groupes de supporters violets. Un premier moment d'échange important et apprécié de part et d'autre.  ToulouseFC, Première rencontre entre Damien Comolli et les groupes de supporters | Toulouse FC
  • Avec l'aggravation de la sécheresse, l'eau devient un véritable problème pour nos agriculteurs pour irriguer les cultures et abreuver les troupeaux. Ils ont rencontré le préfet ce mercredi pour demander une accélération des procédures pour installer des bassins de rétention. France Bleu, La problématique de l'eau au cœur d'une rencontre entre le préfet et les agriculteurs de Côte-d'Or ce mercredi
  • C’est un peu la rencontre en format miniature des citoyens et les acteurs de la société. Les membres de la convention ont déjà rencontré le président de l’Assemblée nationale, des élus et des représentants de la plupart des groupes parlementaires mais pas dans le cadre d’un débat ouvert. Le premier contact avec l’opinion publique à été brutal sur les 110 km/h. Franceinfo, Le billet vert. Rencontre entre les citoyens, le gouvernement et les partenaires sociaux pour traduire les mesures de la Convention climat
  • Des représentants d’Hydro-Québec ont rencontré des élus et hauts fonctionnaires de Ville de La Tuque et des représentants de la Sécurité civile du Québec afin de faire le point sur la situation de l’alimentation en électricité à Parent et des importants travaux qui seront effectués par la société d’État. L'Écho de la Tuque, Hydro-Québec rencontre Ville de La Tuque à Parent : réunion satisfaisante - L'Écho de la Tuque

Images d'illustration du mot « rencontré »

⚠️ Ces images proviennent de Unsplash et n'illustrent pas toujours parfaitement le mot en question.

Traductions du mot « rencontré »

Langue Traduction
Anglais meet
Espagnol reunirse
Italien incontrare
Allemand treffen
Chinois 遇到
Arabe يجتمع
Portugais conheçer
Russe встреча
Japonais 会う
Basque ekin
Corse scuntrà
Source : Google Translate API

Antonymes de « rencontré »

Rencontré

Retour au sommaire ➦

Partager