La langue française

Accueil > Dictionnaire > Définitions du mot « abaddir »

Abaddir

Définitions de « abaddir »

Trésor de la Langue Française informatisé

ABADDIR, subst. masc.

A.− MYTH. SYRO-PHÉNIC. ET CARTHAGIN. Météorites considérées comme objets divins :
Entre les rangs de ces disques égaux, des trous étaient creusés, pareils à ceux des urnes dans les columbariums. Ils contenaient chacun une pierre ronde, obscure, et qui paraissait très lourde. Les gens d'un esprit supérieur, seuls, honoraient ces abaddirs tombés de la lune. Par leur chute, ils signifiaient les astres, le ciel, le feu; par leur couleur, la nuit ténébreuse, et par leur densité, la cohésion des choses terrestres. G. Flaubert, Salammbô,t. 1, 1863, p. 118.
B.− MYTH. LAT. Pierre enveloppée de langes, que Saturne dévora à la place de son fils Jupiter.
Prononc. ET ORTH. − Dernière transcription ds Gattel 1841 : ɑ-bɑ-dir. Land. 1834 met en vedette les formes abadir, abaddir ou abdir, transcrites ɑ-bɑ-dir, ɑ-bɑd-dire, ɑb-dir. Besch. 1845 retient en vedette 3 var. graph. abadir, abaddir, abbadir.
ÉTYMOL. − 1690, Fur. : Abadir : terme de Mythologie. C'est le nom d'une pierre que Saturne devora au lieu de Jupiter. Car comme il sçavoit que la destinée vouloit qu'il fût détrôné par un de ses enfans, Il les mangeoit tous, jusqu'à ce qu'Ops sa femme le trompa, en luy faisant avaler cette pierre au lieu de Jupiter qu'elle voulut sauver : Priscien [Gramm., II, 313, 24]. Empr. au lat. abaddir (dep. Aug., Epist., 17, 2 ds TLL s.v., 43, 17) cf. 1053 Papias, Gloss. CGL, V, 615, 37 d'apr. Ern.-Meillet 1959 s.v. : abaddir deus dicitur, quo nomine lapis vocatur quem devoravit Saturnus pro Iove; peut-être d'orig. orientale. HIST. − Stab. sém. de ce mot apparu au xviies. (cf. étymol.) et recensé dans qq. dict. encyclop. ou par des lexicogr. férus de culture gréco-lat. : xviiies. : Saint Augustin, écrivant à Maxime de Madaure, dit que les Carthaginois avoient des Dieux nommés Abaddirs. Il semble que ce nom n'étoit pas un nom propre, mais un nom appellatif qu'on donnoit aux Dieux plus grands et plus considérables. (Trév. 1752). En dépit de ces recensions, le terme n'a jamais eu, dep. le xviies., qu'une vitalité très réduite en fr.
STAT. − Fréq. abs. litt. : 3.
BBG. − Plais.-Caill. 1958.

Phonétique du mot « abaddir »

Mot Phonétique (Alphabet Phonétique International) Prononciation
abaddir abaddir

Traductions du mot « abaddir »

Langue Traduction
Anglais abaddir
Espagnol abaddir
Italien abaddir
Allemand abaddir
Chinois 阿巴迪尔
Arabe أبادير
Portugais abaddir
Russe abaddir
Japonais abaddir
Basque abaddir
Corse abaddir
Source : Google Translate API

Abaddir

Retour au sommaire ➦

Partager